ABB lance la stratégie « Next Level »

2014-09-10

L’accélération de la création de valeur durable grâce à un portefeuille de produits et services d'énergie et d'automation de haut niveau
  • Le changement de cap pour favoriser une croissance organique rentable, renforcer la compétitivité et réduire les risques
  • L’amélioration des performances par le biais d'un modèle opérationnel des plus efficaces
  • Favoriser le changement par le biais de programmes de 1000 jours
  • La future structure de l'entreprise et de son Comité Exécutif sera alignée sur cette nouvelle stratégie
  • Des secteurs d'activités internationaux non dilués constituant le cœur d'ABB
  • Peter Terwiesch nommé au Comité Exécutif en tant que responsable de la division Process Automation
  • La structure régionale rationalisée et axée sur les marchés
  • Le passage de 8 à 3 régions, chapeautées par des membres expérimentés du Comité Exécutif : Frank Duggan pour la région Asie, Moyen-Orient et Afrique ; Greg Scheu pour la région Amériques ; Veli-Matti Reinikkala pour la région Europe
  • David Constable, CEO de Sasol, nommé au conseil d'administration
  • Des nouveaux objectifs fondés sur rendements attractifs pour les actionnaires
  • Les actionnaires participant à l'important flux de liquidités par le biais d'un programme de rachat d'actions à hauteur de 4 milliards de dollars

ABB a présenté aujourd'hui sa stratégie « Next Level » (Vers le niveau supérieur) et ses objectifs financiers pour la période 2015-2020 visant à accélérer la création de valeur sur le long terme. Cette stratégie repose sur les trois domaines prioritaires d'ABB que sont la croissance rentable, l’excellence opérationnelle et la collaboration orientée business. Sur la période 2015-2020, l'entreprise favorisera une croissance rentable en changeant de cap pour s'orienter vers des marchés finaux à forte croissance, en améliorant la compétitivité et en réduisant les risques dans ses « business models ».

L'entreprise entend augmenter son taux de croissance annuel composé du bénéfice d'exploitation par action (EPS) de 10-15 % et favoriser un rendement des capitaux investis en cash attractif de l'ordre de 15 % pour la période 2015-2020. Elle table également sur une croissance de son chiffre d'affaires à périmètre constant de 4-7 % en moyenne par an, une croissance plus rapide que la croissance prévisionnelle du PIB et du marché. Sur cette même période, ABB envisage d'augmenter progressivement sa rentabilité, désormais mesurée avec l'EBITA opérationnel, lequel devra être compris dans une plage de 11 à 16 %, tout en visant une conversion moyenne du cashflow disponible annuel supérieure à 90 %. Ces nouveaux objectifs financiers prendront effet au 1er janvier 2015.

« Dans le cadre de notre stratégie Next Level, nous déploierons des actions visant à accélérer notre dynamique de croissance organique, à accroître notre marge et à améliorer l'efficacité de notre capital afin de proposer une valeur accrue à nos actionnaires », a déclaré Ulrich Spiesshofer, CEO d'ABB. « Nous changeons de cap pour nous orienter vers des segments à plus forte croissance tout en améliorant notre compétitivité et en réduisant les risques, notamment dans notre division Systèmes d'Energie. Nous renforçons l'orientation client de notre organisation en rationalisant cette dernière afin d'offrir une plus grande flexibilité et réactivité. Nous favoriserons le changement par le biais de programmes ciblés de 1000 jours visant à garantir une mise en œuvre réussie.

ABB continuera de s'appuyer sur son solide portefeuille de produits et services d'énergie et d'automation, lequel sera géré au sein de ses Business Units sous la houlette des cinq divisions. A compter de janvier 2015, sa structure régionale sera rationalisée et ne comptera plus que trois régions chargées de gérer la collaboration client, les services partagés et les pays qui y sont rattachés. « Ces changements amélioreront l'orientation client et la productivité, aboutiront à une définition claire des responsabilités et obligations de chacun et favoriseront la collaboration orientée marché », a expliqué Spiesshofer.

Dans le cadre de sa stratégie « Next Level », l'entreprise entend aligner la structure de son Comité Exécutif. Peter Terwiesch, actuellement responsable d'ABB en Europe centrale et en Allemagne, a été nommé au Comité Exécutif et sera chargé de la division Process Automation. Les trois nouvelles régions seront gérées par des membres expérimentés du Comité Exécutif, à savoir Frank Duggan (Asie, Moyen-Orient et Afrique), Greg Scheu (Amériques) et Veli-Matti Reinikkala (Europe). Tous ces changements seront effectifs à compter du 1er janvier 2015.

Le conseil d'administration propose la candidature de David Constable, CEO de Sasol, en tant que nouveau membre, les actionnaires statueront sur cette nomination lors de l'assemblée générale annuelle 2015. Il fera bénéficier le conseil d'administration de toute son expérience dans les activités EPC et les industries de process ainsi que de ses liens étroits avec l'Afrique, une région de croissance clé pour ABB.

« Notre programme de rachat d'actions annoncé ce jour permet aux actionnaires de profiter directement du solide cashflow généré par nos activités ainsi que du récent assainissement de nos activités non stratégiques, et témoigne clairement de notre volonté de proposer des rendements attractifs à nos actionnaires », a expliqué Spiesshofer. « Par ailleurs, il s'agit là d'un solide gage de confiance dans le potentiel de croissance future d'ABB. » 

Les actionnaires participeront au solide cashflow d'ABB par le biais d'un programme de rachat d'actions à hauteur de 4 milliards de dollars qui devrait être lancé le 16 septembre 2004. L'entreprise devrait allouer environ les trois-quarts de son programme de rachat à une réduction du capital social et le reste au soutien des programmes d'acquisition d'actions de ses employés avec un total de plus de 22 000 participants à l'échelle mondiale.


Stratégie « Next Level »

La stratégie Next Level d'ABB repose sur les trois domaines prioritaires d'ABB que sont la croissance rentable, l’excellence opérationnelle et la collaboration orientée business.

Stratégie Next Level - objectifs 20201

Croissance du chiffre d'affaires24-7 %
Marge EBITA d'exploitation311-16 %
Taux de croissance annuel composé du bénéfice d'exploitation par action410-15 %
Conversion du cashflow disponible en résultat net>90 %
Rendement des capitaux investis en cash %13-16 %

Marge EBITDA d'exploitation - Objectifs 2015-2020 par division

Discrete Automation & Motion14-19 %
Produits Basse Tension15-19 %
Process Automation11-15 %
Produits d'Energie12-16 %
Systèmes d'Energie57-11 %

1 Pour les définitions, se reporter à l'annexe « Etats financiers complémentaires » dans la rubrique « Journée des investisseurs 2014 » – « Plus d'informations » de notre site web www.abb.com/investorrelations
2 Croissance du chiffre d'affaires annuel moyen à périmètre constant, sur six ans, année de référence 2014
3 Objectif sur exercice complet
4 CAGR = taux de croissance annuel composé. Année de référence : 2014 et dans l'hypothèse de taux de change constants.
5 L'objectif de marge de la division Systèmes d'Energie entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2016, après la conclusion du programme « Step Change »


Croissance rentable

ABB est parfaitement positionnée sur des segments de clients attractifs. Son portefeuille combiné dans les secteurs de l'énergie et de l'automation, visant une plus grande valeur pour le client, reste la clé de voûte de la stratégie « Next Level ». Le marché de l'énergie et de l'automation dans les secteurs des utilités, de l'industrie, du transport et des infrastructures dépasse les 600 milliards de dollars par an et devrait progresser plus rapidement que le PIB sur la période 2015-2020, offrant ainsi près de 150 milliards de dollars d'opportunités commerciales supplémentaires.

Ces opportunités découlent notamment du changement radical amorcé par la transition énergétique, des améliorations de la productivité industrielle, de la rapide urbanisation et du besoin d'efficacité énergétique dans le domaine des transports publics. L'entreprise entend progresser plus rapidement que le marché en déployant ses activités PIE (Pénétration, Innovation et Expansion) et en exploitant ainsi encore davantage des segments existants tout en pénétrant de nouveaux segments à forte croissance. La poursuite des investissements en matière de recherche et développement, de l'ordre de 1,5 milliard de dollars par an, favorisera les innovations, créatrices de valeur pour les clients, lesquelles répondront au changement radical amorcé par la transition énergétique et permettront d'exploiter les opportunités de la quatrième révolution industrielle.

Les opportunités de croissance d'ABB à l'échelle mondiale au sein de tous ses secteurs d'activité ont été identifiées grâce à l'approche « Heat Map » lancée en 2013.

ABB prévoit qu'environ trois quarts de son chiffre d'affaires supplémentaire proviendra de l'industrie et des secteurs du transport et des infrastructures, notamment grâce à son offre de services, étayant son changement de cap et son recentrage des régions et marchés finaux clés. Sur la période stratégique 2015-2020, l'entreprise s'orientera ainsi vers un renforcement de sa compétitivité, une augmentation de sa dynamique de croissance organique et une réduction des risques.

La solide position concurrentielle d'ABB sera encore renforcée par l'augmentation de la valeur proposée aux clients dans les domaines de l'ingénierie/du consulting, des logiciels et des services à valeur ajoutée. L'entreprise accélérera encore sa différentiation axée sur les logiciels, exploitant sa solide base installée, la majorité de ses offres intégrant en effet déjà des logiciels.


Segments à forte croissance et PIE (pénétration, innovation et expansion)

ABB est parfaitement positionnée pour accéder à des segments à forte croissance sur ses marchés finaux. Dans le secteur des utilités, la forte émergence des micro-réseaux et le passage à un réseau numérique ; dans les industries de process, pétrolière, gazière et minière notamment, la conception d'installations du futur ; et dans le secteur des transports et des infrastructures, la croissance rapide de l'électrification des data centers et des transports publics, constituent autant d'opportunités de croissance.

ABB s'appuiera sur sa capacité à accroître la satisfaction client pour tirer pleinement parti des avantages de ces opportunités. En témoignent la progression de 30 points de pourcentage de l'indice de satisfaction client dans les enquêtes NPS (Net Promoter Score) par rapport aux quatre dernières années, lequel indice s'établit à 46 % en 2014, et la forte dynamique des commandes au premier semestre. Cette dynamique sera maintenue et encore accrue par le renforcement de l'application de la prometteuse approche PIE.

L'entreprise mettra non seulement l'accent sur la croissance organique mais changera également de cap et s'orientera vers une réduction ciblée des risques afférents aux activités identifiées et au profil de risque de son portefeuille. Pour ce faire, elle modifiera ses « business models », en améliorant la planification et l'exécution de ses opérations, et en renforçant l'alignement existant entre performances et rémunération. Il en résultera une volatilité réduite ainsi qu'une meilleure prévisibilité et rentabilité.

ABB renforcera l'accent mis sur la croissance organique en se fondant sur ses nombreuses fusions et acquisitions réussies afin d'identifier et de procéder à de nouvelles acquisitions dans la droite ligne de sa nouvelle stratégie. En outre, des associations ciblées avec des partenaires complémentaires disposant d'une culture d'entreprise proche de la nôtre et favorisant la création de valeur pour le client contribueront à notre croissance future. Parmi les premières réalisations communes dans ce domaine, figurent la coopération avec le groupe technologique chinois BYD portant sur le stockage d'énergie et la mobilité électrique ainsi que le partenariat avec Philips portant sur l'automatisation des bâtiments.


Excellence opérationnelle

ABB se fondera sur un modèle d'exploitation complet pour l'exécution de ses priorités stratégiques, élargissant ses programmes de réduction des coûts et de gestion de la chaîne logistique. Les progrès accomplis dans la réalisation de la stratégie feront l'objet d'un étroit suivi par le biais du système de management des performances et de l'excellence opérationnelle récemment amélioré. Cela inclut des mesures financières et opérationnelles clés, axées sur les clients, les coûts et la trésorerie. La rémunération de la direction sera directement liée à ces mesures. Pour favoriser l'exécution de toutes les initiatives stratégiques et la mise en place globale de la stratégie Next Level d'ABB, des programmes de 1000 jours seront lancés, supervisés par une équipe rendant compte au CEO.


Collaboration orientée business

ABB conférera à chacun de ses secteurs d'activité une responsabilité commerciale globale non diluée afin d'améliorer la flexibilité et l'orientation client. Une organisation régionale rationalisée axée sur les marchés et une nouvelle structure du Comité Exécutif prendront effet le 1er janvier 2015.

Peter Terwiesch, responsable d'ABB en Europe centrale et en Allemagne depuis 2011, a été nommé au Comité Exécutif du Groupe ABB en tant que responsable de la division Process Automation, succédant à Veli-Matti Reinikkala. Terwiesch a rejoint ABB en 1994 et occupé le poste de responsable des technologies de 2005 à 2011, avant d'être nommé à son poste actuel. Un nouveau responsable national pour l'Allemagne sera annoncé en temps utile.

Le nombre de régions sera réduit de huit à trois, et les trois régions seront directement chapeautées par des membres du Comité Exécutif, supprimant ainsi un niveau hiérarchique :
  • région Asie, Moyen-Orient et Afrique, dirigée par Frank Duggan, qui sera également responsable de la gestion des grands comptes au sein du Groupe ABB.
  • région Amériques, dirigée par Greg Scheu, qui continuera également à superviser les activités Intégration et Service au sein du Groupe ABB.
  • région Europe, dirigée par Veli-Matti Reinikkala, qui sera également responsable de la mise en place et de l'exécution à l'échelle régionale de notre nouveau concept de services partagés.

Les membres du Comité Exécutif responsables des divisions assumeront également les responsabilités suivantes au sein d'ABB : le département « Supply chain management » rendra compte à Bernhard Jucker, responsable de la division Produits d'Energie ; le département Qualité et Excellence Opérationnelle rendra compte à Tarak Mehta, responsable de la division Produits Basse Tension, et le département Marketing et Ventes rendra compte à Pekka Tiitinen, responsable de la division Discrete Automation and Motion.


Priorité à l'allocation du capital et au bilan

ABB met un point d'honneur à assurer une gestion efficace du bilan et renforce l'accent mis sur l’utilisation efficace des capitaux investis. Cet objectif est soutenu par un programme d’optimisation du « Net Working Capital » et par l’adoption de l’EBITA opérationnel comme indicateur clé de performances.

« ABB vise un bilan solide pour étayer sa stratégie Next Level. Cela nous permettra de continuer à nous inscrire comme un partenaire fiable à long terme pour nos clients », explique le CFO Eric Elzvik. « Le programme de rachat d'actions à hauteur de 4 milliards de dollars annoncé aujourd'hui témoigne de notre engagement à proposer des rendements attractifs à nos actionnaires. »

Les principes d'allocation du capital restent inchangés et reflètent un solide équilibre entre investir dans une croissance durable et proposer des rendements attractifs aux actionnaires. Financer la croissance organique, proposer un dividende durable en constante progression, procéder à de nouvelles acquisitions créatrices de valeur et offrir des rendements supplémentaires restent nos priorités.

Dans le cadre du programme de rachat d'actions à hauteur de 4 milliards de dollars, l'entreprise envisage d'allouer environ trois-quarts du programme à la réduction du nombre d’actions ; le reste irait à l’abondement des plans de participation des employés dans le monde.

Perspectives 2014

La direction confirme les perspectives annoncées à la fin du deuxième trimestre.


Autres informations
Le communiqué de presse et les transparents de présentation des résultats du Capital Markets Day (Réunion d’investisseurs d’ABB) sont disponibles dans la section News Center d'ABB, sur le site www.abb.com/news et sur la page d’accueil Relations Investisseurs de notre site www.abb.com/investorrelations. ABB tiendra une conférence de presse et une réunion des investisseurs à Londres, Royaume-Uni, respectivement à 8h30 et 11h00 (heure d'été britannique). Ces événements seront diffusés en direct via internet sur www.abb.com/cmd. Les sessions enregistrées seront disponibles pendant 12 mois sur notre site web.

Calendrier des investisseurs

Résultats du troisième trimestre 201422 octobre 2014
Résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 20145 février 2015
Résultats du premier trimestre 201529 avril 2015
Assemblée générale annuelle 201530 avril 2015

ABB (www.abb.com) est un leader mondial dans les technologies d’énergie et d’automation qui permet à ses clients dans l’industrie, le transport, les infrastructures et les utilités d’améliorer leurs performances tout en diminuant l’impact de leurs activités sur l’environnement. Le Groupe ABB est présent dans environ 100 pays et emploie quelque 145 000 personnes.


Remarques importantes sur les données prévisionnelles
Ce communiqué de presse comprend des informations et affirmations prévisionnelles ainsi que d’autres déclarations concernant les perspectives de nos activités. Ces données sont définies d’après des anticipations, estimations et projections actuelles concernant les facteurs susceptibles d’affecter nos performances à venir, y compris la situation économique mondiale et la situation économique des régions et des industries qui constituent les marchés les plus importants d’ABB Ltd. En règle générale, il est possible d’identifier ces anticipations, estimations et projections par des déclarations contenant les mots « anticiper », « penser », « estimer », « viser », « planifier » ou toute autre expression similaire. Toutefois, il existe de nombreux risques et incertitudes, dont beaucoup se trouvent en dehors des limites de notre contrôle, qui pourraient entraîner une différence entre nos résultats réels et les données et états financiers prévisionnels inclus dans ce communiqué de presse et qui pourraient affecter notre capacité à atteindre tout ou partie des objectifs annoncés. Les facteurs importants susceptibles d’entraîner de telles différences incluent, entre autres, les risques d’affaire liés à la volatilité de l’environnement économique mondial et des conditions politiques, les coûts associés aux activités de mise en conformité, notre capacité à nous adapter à la concurrence et développements technologiques, l’accueil que les marchés réservent à nos nouveaux produits et services, les changements de réglementations gouvernementales, les fluctuations de taux de change ainsi que d’autres facteurs du même type décrits dans les documents déposés par ABB le cas échéant auprès de la Commission des Opérations de Bourse des Etats-Unis, y compris nos rapports annuels dans le formulaire 20-F. Bien que le groupe ABB Ltd estime que les anticipations que reflètent ces données prévisionnelles reposent sur des hypothèses raisonnables, il ne peut aucunement garantir que ces anticipations seront réalisées comme prévu.


Londres/Zurich, 9 septembre 2014
Ulrich Spiesshofer, CEO

    •   Annuler
      • Twitter
      • Facebook
      • LinkedIn
      • Weibo
      • Imprimer
      • Courriel
    •   Annuler
    seitp202 ed9c0a83e6e219b0c1257d4f0028f7cb